Zach LaVine prêt à explorer l’agence libre, prêt à re-signer avec les Chicago Bulls


CHICAGO – Bien qu’il n’ait pas exclu de re-signer avec les Chicago Bulls, Zach LaVine n’a pas non plus claqué la porte pour rejoindre une autre équipe.

Le double All-Star l’a joué timidement. Et avec cela, l’intersaison a pris une tournure dramatique à Chicago.

LaVine a clairement indiqué vendredi qu’il prévoyait d’explorer le marché en tant qu’agent libre sans restriction pour la première fois de sa carrière, qualifiant cela de “grande décision” pour lui et sa famille. Le garde de haut vol a insisté sur le fait qu’il gardait l’esprit ouvert, autant qu’il avait apprécié ses cinq saisons à Chicago.

Il a indiqué qu’il avait l’intention de rencontrer d’autres équipes lors de l’ouverture de la libre agence, en disant: “Je prévois de profiter de la libre agence. Nous allons devoir expérimenter A à Z sans prendre de décisions rapides. Je pense que c’est quelque chose que moi et [agent Rich Paul] vont traverser et expérimenter.”

Les Bulls sont-ils le leader pour le signer? LaVine était évasif.

“Vous avez été un endroit vraiment, vraiment doux dans mon cœur”, a-t-il déclaré. “Je dois faire cela comme une décision commerciale, en tant qu’homme, pour ne pas être vu d’une seule façon et avoir l’impression que je reviens automatiquement ou que je pars automatiquement.”

Les Bulls ont pris un bon départ cette saison en route vers un record de 46-36 et leur première apparition en séries éliminatoires depuis 2017. Mais ils ont été durement touchés par des blessures, avec LaVine, les gardes Lonzo Ball et Alex Caruso, et l’attaquant Patrick Williams manquant d’importants s’étire. Chicago a eu du mal dans le tronçon et a été éliminé 4-1 par le champion en titre de la NBA Milwaukee au premier tour.

LaVine a récolté en moyenne 24,4 points par match en saison régulière, a fait sa deuxième équipe All-Star consécutive et a eu son premier aperçu des séries éliminatoires à sa huitième année. Mais ce n’était pas une saison tranquille.

Il a dû faire face à une blessure au pouce précoce et a été dans et hors de l’alignement les derniers mois en raison d’une douleur au genou gauche. Il a eu une thérapie au plasma riche en plaquettes, une injection de cortisone et du liquide drainé du genou à Los Angeles avant la pause All-Star.

LaVine a également raté le dernier match des séries éliminatoires après être entré dans les protocoles de santé et de sécurité. Il a déclaré avoir été testé négatif vendredi après s’être “senti mal” les deux premiers jours.

“Je dois faire cela comme une décision commerciale, en tant qu’homme, pour ne pas être vu d’une seule façon et avoir l’impression que je reviens automatiquement ou que je pars automatiquement.”

Zach LaVine sur le test de l’agence libre

LaVine a déclaré qu’il devait remettre son genou à 100% et qu’il le ferait réexaminer peu de temps après son retour à Los Angeles.

Quant à son contrat expirant de 78 millions de dollars sur quatre ans? Les Bulls veulent clairement le garder.

“Le fait est que nous avons une relation avec lui. Il sait exactement à quoi s’attendre ici”, a déclaré le vice-président exécutif des opérations de basket-ball, Arturas Karnisovas. “Nous avons une très bonne relation avec lui. Les deux dernières années ont été les deux meilleures années de sa carrière, alors nous verrons ce qui se passera.”

Karnisovas a déclaré que le problème du genou n’aura pas d’impact sur les négociations.

Un accord supermax d’une valeur d’environ 245 millions de dollars sur cinq ans semble hors de portée car il devrait être choisi All-NBA, MVP ou joueur défensif de l’année pour devenir éligible. Les Bulls peuvent offrir un contrat maximum d’une valeur de plus de 210 millions de dollars sur cinq ans.

Mais LaVine ne semblait pas trop enclin à accorder une remise aux Bulls afin qu’ils puissent avoir un peu plus de flexibilité en matière de plafond salarial.

“Je pense qu’il est important pour moi que vous soyez payé en fonction de votre valeur”, a-t-il déclaré. “Je me vois comme un joueur de haut niveau dans cette ligue. Je pense que je l’ai prouvé au cours des quatre dernières années.”

Il voit également le potentiel des Bulls pour devenir une équipe d’élite. Karnisovas a été agressif dans la refonte de la liste depuis son embauche il y a deux ans, en acquérant Nikola Vucevic, DeMar DeRozan, Ball et Caruso, en recrutant Ayo Dosunmu et en engageant l’entraîneur Billy Donovan.

Mais les blessures ont rendu difficile le développement de la continuité dont ils avaient besoin pour rivaliser avec les meilleurs de la NBA. C’est un point que les joueurs ainsi que Donovan et Karnisovas ont mentionné ces deux derniers jours. Une grande partie de cela serait de re-signer LaVine.

“Je ne pense pas que Rome ait été construite en un an”, a déclaré LaVine. “Je ne pense pas que vous puissiez être une équipe de calibre championnat dès le départ. Peut-être que certaines équipes le sont. Mais c’est difficile. C’est la première fois que beaucoup d’entre nous ont fait les séries éliminatoires. Je pense que c’était une très bonne expérience. Et nous n’avons pas tous vraiment pu jouer ensemble en raison des circonstances du COVID et des blessures. Je pense vraiment que c’est une bonne équipe et qu’elle a le potentiel d’être une équipe de calibre championnat.

.



Source link

Leave a Comment