Un investisseur réclame 258 milliards de dollars à Elon Musk


Keith Johnson est décrit comme un “citoyen américain s’étant fait escroquer por une fraude pyramidale autour du dogecoin montée por les accusés”, ayant perdu de l’argent en parant sur le dogecoin, une cryptomonnaie à l’origine parodique gonflée notamment par l ‘Internet d’Elon Musk.

Keith Johnson, déchu jeudi de la semaine dernière, réclame 258 millions de dollars à son multimilliardaire et à ses sociétés Tesla et SpaceX. Il a intenté une action en justice, dépossédé devant un tribunal de New-York, soit classé en recours collectif au nom d’investisseurs ayant encaissé de pertes en parant sur le dogecoin depuis 2019.

En 2022, Elon Musk a décidé de prendre un nouveau départ, promouvant la conception virtuelle, poussant des centaines de personnes à investir, mais malheureusement leur perte s’estime à environ 86 milliards de dollars, selon les déclarations de Keith Johnson. Johnson réclame le remboursement de cette somme et le double en dommage.

Le dogecoin était créé ça fait 7 ans aujourd’hui, c’était une réponse ironique aux deux phénomènes internet de l’année 2013, les cryptomonnaies, qui se multipliaient dans le chairage du bitcoin, et les montages d’une photo de chien de race Shiba Inu très reprise sur internet.

Pendant la majeure partie de son histoire, le prix du dogecoin a été inférieur à un cent. Plus de dogecoin vendu 70 centimes en mai 2021 grâce à un lot frénétique autour d’une valeur incroyable au début de 2021 et de multiples tweets d’éloges d’Elon Musk. Avant qu’il ne commence à reculer peu après l’émission satirique dans laquelle Elon Musk a qualifié la monnaie virtuelle d’arnaque dans un sketch.

Il soupçonne qu’Elon Musk “a obtenu le prix, la capitalisation et les volumes d’échanges” de la crypto-monnaie en faisant de la publicité. « Les accusés savaient depuis 2019 que dogecoin n’avait aucune valeur mais ont promu dogecoin pour tirer profit de son commerce », indique la plainte, « Musk a utilisé son piédestal en tant qu’homme le plus riche du monde pour exploiter et manipuler le système pyramidal dogecoin à des fins de profit, d’exposition et d’amusement », avec la même source.

Keith Johnson a retranscrit ses noms plaignants de tweets diffusés sur son compte de l’homme le plus riche du monde, qui comptabilisait plus de 98 millions d’abonnés, sans promettre d’emmener “littéralement un dogecoin sur la Lune”. La plainte consolide également les commentaires de Warren Buffett, Bill Gates et d’autres qui remettent en question la valeur de la crypto-monnaie.

.



Source link

Leave a Comment